Vin d’investissement

A l’époque où les produits d épargne ne représentent plus un investissement intéressant pour les français, les placements alternatifs trouvent toute leur place dans la gestion de patrimoine. Parmi eux, le vin est sans doute le plus attractif. En effet, bien plus intéressant qu’un livret d épargne tel que le livret a, le capital investi dans le vin peut générer des revenus complémentaires importants à moyen ou long terme.

 

L’investissement dans le vin : un marché en plein essor

Conscients qu’il est bien plus prudent de placer son argent dans une bouteille de vin que d’investir en bourse, la plupart des investisseurs préfèrent privilégier ce placement financier alternatif. Il est en effet plus rassurant d’investir dans un bien matériel et corporel que l’on peut conserver chez soi plutôt que dans des actifs incorporels et financiers que l’on ne maîtrise pas, à l’instar des actions boursières.

 

Pourquoi l’investissement dans le vin rapporte t’il ?

Imaginez un instant que vous puissiez acquérir des bouteilles de vin de luxe à quelques centaines d’euros. Plusieurs années plus tard, une fois la maturation de ces dernières atteinte dans d’excellentes conditions de conservation, leur revente vous permettrait de toucher plusieurs milliers d’euros, ceci uniquement parce que la cave qui les a produites s’est vu octroyer une excellente réputation.

Cette histoire est bien réelle, elle s’est produite avec les cépages de Lafite Rothschild dans les années 80. Les quelques investisseurs qui se sont à l’époque laissés tenter par l’opération ont été fiers de leur placement, et on les comprend !

Le vin plait, c’est un fait. En conséquence, c’est un investissement qui murit, une image qui se développe, une passion qui s’affirme. Au bout de la chaîne, ce qui n’était qu’une simple bouteille d’un cépage en bonne voie peut devenir un véritable chef d’œuvre dont la valeur s’estime à plusieurs milliers d’euros.

 

Quels sont les préalables pour investir dans le vin ?

L’investissement d’argent dans de grands cépages est assez simple, il ne nécessite pas de connaissances économiques ou fiscales telles que les opérations boursières peuvent l’exiger. Cependant, il est nécessaire de prévoir un tel investissement, car les bouteilles de vin doivent être conservées sur le long terme dans des conditions optimales, sans quoi elles ne pourraient pas être revendues.

La première condition est d’ordre financier. Il est nécessaire pour investir dans le vin de disposer de liquidités qui peuvent être placées immédiatement. L’achat de nombreuses bouteilles de grands crus est en effet immédiat et doit être payé au moment de l’investissement.

De plus, il est nécessaire d’être en possession d’une cave suffisamment équipée pour conserver ses bouteilles. Plusieurs conseils permettent d’organiser la conservation de bouteilles de vin afin de sécuriser son placement.

Une fois ces deux conditions réunies, il ne vous restera plus qu’à choisir les bouteilles sur lesquelles parier, et pour cela, rien ne vaut la passion.

 

L’investissement dans le vin doit avant tout rester un plaisir

Comme pour tout placement alternatif, l’investissement dans le vin suppose une certaine connaissance de la matière. Si tout le monde peut investir, certains devront préalablement se renseigner afin de savoir dans quels produits il faut placer son argent.

Ceci de la même manière qu’un particulier se renseignera sur les différents livrets disponibles auprès de sa banque avant d’effectuer l’ouverture d’un compte d’épargne. Le vin est avant tout une affaire de goût. Apprécier les tendances, ressentir les cépages les plus prometteurs, les producteurs les plus sérieux : telles sont les qualités qui permettront à l’investisseur de faire le bon choix.

 

Quelles sont les bouteilles à la mode en 2017 ?

Cette année, les épargnants ont privilégié quelques bouteilles qui présentaient un fort intérêt financier : l’indétrônable Petrus pour les plus ambitieux, ou un Château Léoville Barton pour un achat modéré de la région de Bordeaux. A côté de ces deux géants du secteur, de nombreuses autres bouteilles devraient susciter votre intérêt et vous permettre de réaliser le bon placement financier.

 

Comment se constituer une cave qui rapporte

Une fois convaincu que l’investissement dans le vin est une bonne opportunité pour diversifier ses revenus, l’épargnant doit tout mettre en œuvre pour faire fructifier son placement. Pour cela, il n’y a pas de secret : il suffit de se constituer une cave qui rapporte.

Qu’est ce qu’une cave rentable ? En la matière, tout n’est pas une affaire de goût, il faut aussi savoir dénicher les bonnes opportunités. Quelques conseils permettront de ne pas prendre trop de risques lors de l’investissement et de profiter d’une rentabilité maximale.

Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier

Ce qui est vrai pour le placement d’argent en bourse est également vrai pour l’achat du vin : l’investisseur ne doit pas miser toutes ses économies sur le même cépage, car en cas de chute, il pourra tout perdre et n’aura plus que quelques bouteilles pour se consoler. La réputation d’un bon vin, et donc sa valeur, ne dépend pas que de son goût. Elle dépend également des produits qui sont cultivés par les autres viticulteurs et de la qualité des années suivantes, ce qui constitue deux inconnues pour l’investisseur.

Evaluer les marchés pour flairer les vins qui connaitront un futur succès

Afin de rentabiliser son opération, il est nécessaire de ressentir les mouvements qui s’opèrent sur le marché du vin. Y a-t-il un cépage plus réputé qu’un autre ? Se développe-t-il à l’étranger ? Si oui, connaît-il un franc succès ? Dans l’affirmative, il y a fort à parier que le producteur augmentera le prix de ses bouteilles dans l’avenir afin de profiter de la réputation qu’il est en train de gagner. Le moment est idéal pour investir dans de nombreuses bouteilles et de les conserver durant leur maturation afin de les revendre lorsque leur prix sera convenable pour rentabiliser l’opération.

Trouver les meilleurs prix au moment d’investir

L’objectif de rentabilité attaché à l’investissement oblige l’épargnant à trouver les meilleurs prix lorsqu’il achète ses bouteilles de vin. Il convient en général de privilégier l’achat direct au producteur, qui permettra d’éviter les nombreux frais liés au transport ou aux intermédiaires. De plus, il peut être intéressant de négocier les prix à la baisse contre l’achat d’un grand nombre de bouteilles, ce qu’il est plus facile de faire en s’adressant directement au producteur.

 

Investir dans le vin constitue donc une excellente opportunité pour quiconque souhaite placer son argent différemment, via un placement alternatif. L’opération peut se révéler très rentable pour celui qui l’ose, et possède l’avantage de mêler le goût et la passion d’un savoir-faire ancestral débordant de richesses.

Vin d’investissement