L’immobilier ancien rénové, une alternative à l’ancien et au neuf ?

L’immobilier_ancien_rénové,_une_alternative_à_l’ancien_et_au_neuf_?

L’immobilier ancien ? L’immobilier neuf ? Et dans tout ça, l’immobilier ancien rénové ?

 

L’immobilier ancien

 

En 2022, le marché immobilier ancien est resté particulièrement dynamique même si la hausse des prix a ralenti et baissé dans certaines zones comme Paris. Les villes de taille moyenne ont de leur côté bénéficié d’un marché dynamique. Toutefois, le marché ancien commence à être impacté par un environnement difficile. La loi climat et résilience a bouleversé le marché immobilier suite à son vote le 22 août 2021. Cette loi s’inscrit dans la transition écologique de la société et de l’économie française. Elle a été renforcée par la crise inflationniste que nous subissons depuis la sortie de la COVID. L’objectif de cette loi est d’éradiquer les passoires thermiques afin d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Dans ce contexte, certaines zones du marché immobilier ancien ont commencé à être impactées. Ce phénomène devrait s’accentuer dans les prochaines années. En effet, plusieurs projections montrent que la valorisation d’un logement répondant aux normes énergétiques atteindrait +12% de son prix à la revente contre une décote pouvant aller jusqu’à -30% pour ceux ne répondant pas aux normes.

 

L’immobilier neuf 

 

En parallèle, les prix de la construction qui ont fortement augmenté en 2022 et les nouvelles réglementations du secteur ont provoqué un arrêt de la construction. La Fédération Française du Bâtiment indique que le logement neuf entrerait en crise dès 2023 compte tenu d’une forte baisse de près de 10% des mises en chantier. Cela proviendrait de la forte chute des permis de construire (-21%) et l’effondrement des ventes de 2022. L’interrogation pour 2023 est de déterminer jusqu’où les entreprises pourront répercuter la hausse des coûts. Dans ce contexte, les programmes en immobilier neufs vont se restreindre au cours des prochains mois et les prix devraient se tendre.

 

Et dans tout ça, l’immobilier ancien rénové 

 

L’immobilier ancien rénové présente une alternative entre l’ancien classique et le neuf. En effet, l’intérêt principal de l’immobilier ancien est de pouvoir sélectionner son actif et ainsi de pouvoir se situer dans en cœur de ville. Toutefois, les investisseurs se rendent compte de l’impact considérable des travaux à réaliser, qu’ils ne peuvent faire seul. Sachant que pour certains biens, les travaux sont à réaliser sur les parties privatives, mais également communes sans être certains de pouvoir y arriver. L’immobilier neuf, devenant rare, devient difficile d’accès dans des zones patrimoniales en cœur de centre-ville. Ainsi, l’immobilier ancien rénové est une alternative qui permet de répondre à l’ensemble de ces problématiques. En effet, le bien sera situé dans un endroit patrimonial dans le cadre de la loi Malraux. Les travaux répondront à l’objectif de rénovation du bien avec des travaux réalisés sur les parties privatives et communes. Ainsi, les travaux pourront traverser les décennies à venir. De plus, si l’opération est réalisée en VIR (Vente d’Immeuble à Rénover), les prix des travaux sont fermes et définitifs. Chez Milea Patrimoine, nous rencontrons de plus en plus de clients qui se tournent vers l’immobilier ancien Malraux, Monument Historique et Déficit Foncier pour se constituer de l’immobilier patrimonial. Par exemple, les programmes dans des villes comme Bayonne sont vendus en quelques heures, car il est aujourd’hui très difficile d’acquérir de l’immobilier ancien en direct, l’offre est devenue trop rare.

Rate this post
Facebook
Twitter
LinkedIn