Les placements en SCPI

scpi

Véritable investissement immobilier pour les particuliers, la SCPI présente pourtant des inconvénients. Quels sont les risques et comment ça se passe réellement ? Les placements en SCPI, cet article vous dit tout ce qu’il faut savoir.

Définition de la SCPI

Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est une petite société composée de particuliers. Ces personnes se mettent ensemble pour acquérir des biens immobiliers dans le but de les louer. Ce petit organisme est un moyen pour le grand public de faire des investissements immobiliers afin d’en récolter des parts sociales. C’est un investissement à long terme et assez cher étant donné les différents frais à payer pour l’acquisition et la gestion. Avec une SCPI, vous pouvez investir dans :

  • Une SCPI de rendement où l’investissement part dans les immeubles d’entreprises et les résidences de service et dans certains cas dans un local commercial à usage unique ;
  • Une SCPI de défiscalisation qui concerne les habitations ;
  • Une SCPI de valorisation dont les gains sont d’abord conservés un long moment avant d’être partagés.

Les avantages de ce type de placement

Les avis sur les SCPI sont partagés du point de vue des investisseurs. Les personnes qui ont pris le temps de connaître ce milieu s’en sortent très bien, contrairement aux personnes qui investissent sans connaissance. Il faut savoir que la SCPI est l’un des investissements immobiliers les plus sûrs et rentables. Mais la condition est de bien choisir le type de placement, le lieu et de le faire à long terme. Un autre avantage est la défiscalisation si vous faites un investissement dans l’immobilier d’habitation. La SCPI est accessible pour tout le monde. En choisissant le bon placement, le rendement à long terme est conséquent. De plus, il est facile de souscrire à ce type de placement.

Les risques qu’il faut connaître avant de faire un placement SCPI

Les divers frais

Beaucoup de frais conséquents sont à payer comme les frais de souscription additionnés à la rémunération de la société de gestion qui peut monter jusqu’à 12% de l’investissement. Il y a aussi les frais de gestion jusqu’à 10% et les frais de cession.

La liquidité

En cas de revente de part, celle qui vous revient sera déduite des frais fixes de 8 à 10% de votre investissement. Mais à long terme, cette liquidité vous sera bénéfique. C’est pour cela qu’il est mieux d’envisager une SCPI d’au moins 8 ans pour qu’au moment de revendre, vous ne perdez pas en investissement.

Le marché

C’est sans doute le risque le moins facile à calculer. Depuis plusieurs années, le marché immobilier connaît des hauts et des bas. Les bas sont les plus importants à savoir, mais ils n’ont jamais été désastreux. Les marges de faire faillite sont donc quasi inexistants sauf s’il y a un écroulement important du marché immobilier, ce qui est un cas qui ne s’est pas présenté depuis des dizaines d’années.