Les étapes pour un business plan réussi

business plan

Le business plan est un outil souvent utilisé dans le cadre de la création ou la reprise d’un start-up, afin de trouver un financement ou établir un partenariat. L’outil sera d’une aide précieuse pour un jeune entrepreneur afin de dénicher un fonds pour démarrer son project management. De plus en plus de jeunes entreprises innovantes et de start-ups françaises s’y mettent. Mais comment élaborer un boin business plan ? Voici un article sur le sujet.

Etape 1 : Rédiger son executive summary

L’executive summary est la première partie dans l’établissement d’un business plan. Cette étape a pour but de donner un bref aperçu du projet à réaliser.

Un executive summary doit être constitué d’un résumé des éléments suivants :

  • L’activité du start-up ;
  • Le marché, incluant le dynamisme et la position concurrentielle ;
  • Les potentiels de rentabilité, avec les chiffres clés des prévisions ;
  • Les besoins en financement et en partners.

Etape 2 : Présenter l’équipe fondatrice

La création d’un business-plan personnalisé requiert une présentation de toutes les valeurs fondatrices des équipes prenantes. On parle ici des formations, du parcours et des compétences de chaque acteur.

Les différents rôles des fondateurs et associés doivent impérativement être mentionnés de manière précise dans le plan de business. La désignation d’un représentant légal de l’entreprise se fera par la même occasion.

L’objectif de la démarche est de valoriser la complémentarité des compétences de chacun afin de mettre en place un projet pertinent aux yeux des potentiels investisseurs.

elaboration business plan

Etape 3 : Exposer les valeurs de son projet

L’exposition des valeurs de son projet digital, e-commerce ou autre est importante, afin d’apporter une source de motivation pour les équipes dès le lancement du projet.

Il peut s’agir d’une grande expérience dans un domaine spécifique, d’un impact sur le plan social ou encore la qualité de service.

Etape 4 : Faire une étude de marché

Pour ce qui concerne l’étude du marché, trois éléments sont à analyser.

L’analyse de l’offre

L’offre commerciale proposé sur le marché cible est à déterminer afin d’effectuer une étude concurrentielle.

Pendant l’étude, le nombre de concurrents, les offres proposées mais aussi les prix de vente peuvent être identifiés. Une bonne compréhension de la stratégie commerciale et opérationnelle de la concurrence est la clé d’une réussite (à ce sujet, voir la réussite de Steve Ballmer linux ).

L’analyse de la demande

Tout comme l’offre, la demande est également à analyser en fonction des consommateurs ciblés : Les habitudes de consommation, les budgets moyens, les attentes et les exigences.

L’analyse des avantages concurrentiels

Les atouts et les faiblesses de la concurrence sont à analyser pour créer une différenciation de l’offre et ainsi obtenir un avantage concurrentiel important, pouvant être exploité par l’entreprise.

execution business plan

 

Etape 5 : Définir sa stratégie commerciale

Le choix de la stratégie commerciale à adopter va reposer sur la méthode 4P, aussi appelé « mix marketing » :

  • Price ou prix en détail de tous les produits et offres présentes sur le marché ;
  • Product ou produit, proposant un portfolio et un catalogue des produits et services, accompagnés de leurs caractéristiques, avantages et offres promotionnelles ;
  • Place ou distribution, concernant les canaux de distribution à utiliser pour les ventes ;
  • Promotion ou communication.

Etape 6 : Déterminer sa stratégie de communication

La stratégie de communication consiste à définir l’image de marque de l’entreprise avec un logo et des couleurs, afin d’attirer le plus de prospects.

Le but d’une stratégie marketing est de booster la visibilité de l’entreprise avec des outils publicitaires : flyers, social media, chaines TV, etc.

Etape 7 : Etablir son business modèle

L’établissement d’un business-model n’est surtout pas à négliger, c’est le modèle économique de l’entreprise.

Cette étape va permettre d’élaborer un tableau financier prévisionnel pour déterminer le chiffre d’affaire minimal ainsi que de mettre en œuvre un plan de financement efficace.

Etape 8 : Choisir la forme juridique de son entreprise

Le choix de la forme juridique de l’entreprise sera impératif pour élaborer un business plan efficace. Le régime fiscal et le régime social applicable vont varier selon le statut juridique : les impôts, les charges sociales et les frais administratifs.

Le lieu de domiciliation devra pendant cette étape être envisagé dans un espace coworking, un open space ou encore un local commercial, selon les choix d’implantation.

Etape 9 : Trouver des financements

La dernière étape d’un business-plan est la recherche de financement pour atteindre un important seuil de rentabilité (découvrez le ratio de sharpe ). On parle ici d’un financement externe pour lancer l’activité.

C’est l’élaboration de ce plan qui va faciliter le projet de recherche d’investisseurs. Un bon business plan va donner plus d’assurance aux établissements financiers et aux investisseurs potentiels, les poussant à investir.

Un business-plan réussi est un élément clé qui garantit la réussite (voir aussi la réussite de Blythe Masters ) de votre projet commercial.

Rate this post
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn