Les assurances vie en gestion pilotée

assurance vie

Une assurance vie est un investissement ouvert au grand public. Cependant, pour qu’elle fructifie il faut s’en occuper. La gestion déléguée sous mandat peut intervenir auprès des souscripteurs à une assurance vie afin de s’occuper de la gestion.

Devez-vous souscrire à une gestion pilotée pour votre assurance vie ?

Cette question revient souvent au moment de faire une souscription à une assurance vie. Comment savoir si vous avez besoin d’une gestion pilotée ou non. La décision dépend uniquement de vous. Certaines personnes n’ont aucune connaissance, mais aiment prendre des risques, donc s’aventurent dans la gestion libre.

  • Oui, vous en avez besoin

La gestion sous mandat est faite pour vous si vous n’avez pas le temps de vous en occuper. C’est aussi le choix qui se présente si vous n’avez aucune notion sur l’investissement en assurance vie.

  • Non, la gestion libre vous va très bien

Vous n’avez pas besoin d’une gestion pilotée dans le cas où vous avez des connaissances en investissement ou si vous avez les épaules pour apprendre et prendre des risques.

La gestion pilotée est-elle vraiment rentable ?

C’est la deuxième question que se posent les épargnants. Selon des études, la gestion pilotée pour une assurance vie peut être rentable. Le taux de rendement dépend du type d’investissement, des risques et des compétences du gestionnaire. Il faut savoir que dans un tel investissement, plus les risques sont grands et plus les taux de rendement sont énormes. Mais pour bénéficier de tous les avantages, il faut la meilleure gestion pilotée. Chez les meilleures, vous aurez :

  • Un capital toujours disponible. C’est toujours un réel avantage d’avoir accès libre au capital ;
  • Des investissements conformes à vos choix de gestion ;
  • La liberté de changer de type de profil ;
  • La liberté de ne rien faire, car ce sera le gestionnaire qui s’occupera de tout.

Quels sont les inconvénients ?

Étant donné que c’est un investissement, il y a toujours des risques. Si ces dernières années, ce type de gestion connaît des avis positifs, il ne faut pas sous-estimer les inconvénients.

Les frais

Les frais ne sont pas des risques, mais plutôt des inconvénients à prendre en compte dès lors que vous avez décidé de prendre un mandataire. Les frais sont divers et variés selon l’organisme qui s’occupe de votre gestion. Il y a les frais de gestion du contrat, les frais de gestion du mandat, les frais de gestion des fonds utilisés, les frais des supports, les frais de versement, etc.

Le choix du gestionnaire

Si vous choisissez la meilleure institution et la meilleure offre, cela ne garantit pas le rendement effectif. Il faut savoir que ce sont les compétences du gestionnaire à chercher, flairer et à investir qui compte. Si ce dernier connaît son travail, c’est sûr que la gestion pilotée ne sera que meilleure pour votre placement.