L’immobilier locatif en 2021 : les clés pour réussir son investissement 

immobilier locatif

Le marché de l’immobilier continue d’être compté parmi les investissements les plus lucratifs en 2021. Si pour certains, c’est le jackpot, d’autres ont bien du mal à connaître un réel essor. Cela est tout simplement dû au fait qu’investir requiert une bonne connaissance du domaine et de ses subtilités. Pour connaître les clés du succès, c’est par ici !

Investir dans les logements neufs

Comme vous le savez sans doute, la taxe foncière frappe tout propriétaire de bien immobilier. Figurant parmi les taxes (voir aussi comment on exécute le calcul tva ) dites « d’habitation elle est le plus souvent collectée par les collectivités territoriales. Qu’il s’agisse alors d’un logement ou d’un terrain nu, vous serez probablement amené à la payer, et ce, chaque fin d’année.

Le calcul de la taxe foncière s’opère selon la valeur cadastrale du bien immeuble, qu’il soit bâti ou non bâti. Pour les propriétés bâties, la base d’imposition est de 50 % de sa valeur locative. En revanche, pour les propriétés non bâties, la base d’imposition est de 80 %. À cela s’ajoute le taux d’imposition appliqué par la collectivité locale sur son territoire.

De la lecture croisée de ces facteurs déterminants, on peut retenir qu’il est toujours judicieux de valoriser son bien immeuble en le louant. D’ailleurs, la loi Pinel est en quelque sorte une échappatoire qui vous permet d’être exonéré sur 2 à 7 ans.

En effet selon ladite loi, en tant qu’investisseur Pinel et propriétaire foncier, investir dans la construction de logement neuf vous exonère au paiement de la taxe foncière sur les propriétés bâties. Il s’agit là d’un des nombreux avantages du dispositif Pinel, instauré par l’État français pour encourager l’investissement locatif dans le neuf.

Investir dans une zone géographique porteur

  • Comme dans tout investissement immobilier locatif, la règle d’or demeure le choix stratégique de l’emplacement du bien. En effet, la demande locative n’est pas forte sur tout le territoire national. Pour cela, vous devez mûrir vos réflexions en comparant par exemple les tendances pour le prix du mètre carré selon les régions.
  • Pour vous assurer un rapide retour sur investissement, il est donc capital de viser les zones géographiques porteuses pour votre investissement. Il est de ce fait recommandé d’opter pour une ville qui présente un accroissement continu de population. Les villes désertes ou pleines à craquer sont donc des pièges à éviter.
  • Une fois la bonne ville choisie, vous devez vous pencher sur le quartier. Certains quartiers sont mieux logés que d’autres du fait des infrastructures disponibles. En conséquence, un quartier desservi par les transports en commun et doté d’infrastructures de première nécessité est à privilégier.

Mettre son investissement locatif en gestion

Investir c’est bien, mais tout ne s’arrête pas là. Il faudra également veiller à la bonne gestion. Et parlant de gestion locative, elle relève bien plus du savoir-faire des agences immobilières. Si vous souhaitez optimiser durablement le rendement économique de votre bien immobilier, vous gagnerez fortement à confier votre gestion locative à une structure spécialisée.

En optant pour cette approche, vous serez déchargé des démarches et soucis liés au recouvrement de vos créances de loyers. Vous n’aurez également pas à entretenir une relation directe avec vos locataires, l’agence immobilière servant de pont entre vous. Pour ce qui est des honoraires, vous n’aurez pas non plus à vous en inquiéter. Ils sont généralement fixés dans l’ordre des 5 à 10 % des loyers. Une belle affaire !