Investir dans le marché boursier vietnamien : Erreurs et pièges à éviter

Vietnam Investissement

Bien que le marché boursier vietnamien étant connu comme l’un des marchés les plus porteurs, il a tout de même aussi subit la correction massive des marchés du premier trimestre 2020. Il reste toujours considéré comme marché de premier rang où investir si vous souhaitez vous aussi miser sur un pays d’Asie qui connaissent une forte croissance et devraient tirer leurs épingle du jeu même dans le cas d’une crise généralisée.

Néanmoins, en tant que débutant, vous pouvez vous faire surprendre en essayant de suivre les tendances ou de vous aveugler sur les vérités du marché. Il est essentiel d’élaborer une stratégie à long terme et de trouver le temps de se familiariser avec certaines pratiques du secteur.

Le Vietnam continue de faire parler de lui avec son marché boursier de haut vol qui figure parmi les principales bourses d’Asie, triplant ainsi ses concurrents, tels que la Thaïlande et Hong Kong. Le Vietnam attire en outre de nombreux étrangers et expatriés avec sa réglementation abrégée et ses banques accueillantes. Les récentes améliorations des marchés boursiers vietnamiens ont également donné aux étrangers des raisons valables pour eux aussi investir au Vietnam via la liste de plus de 700 actions différentes sur plusieurs secteurs.

Exchanges vietnamiens : où investir ?

Pour vous aider à prendre un bon départ, sachez qu’il y a deux bourses dans le pays de part l’origine et la compétition entre le nord et le sud du pays. Ces deux bourses attirent de plus en plus d’investisseurs internationaux qui veulent aussi tirer leur épingle du jeu et miser sur ce pays si porteur.

Bourse de Hanoi (HSX)

HXS est le premier marché financier qui cote à Hanoï, au nord du Vietnam. Cette bourse a été créée en 2005 et gère depuis lors les opérations de trading la cotation d’obligations et actions.

Bourse de Ho Chi Minh (HOSE)

C’est la plus bourse la plus dynamique : à Ho Chi Minh Ville, au sud du Vietnam. Elle a été fondée en 2000 et a pris le nom de Ho Chi Minh City Securities Trading Center (HoSTC). Plus tard, en 2015, HOSE a fusionné avec le programme des Nations unies pour des bourses durables (SSE), ce qui en a fait l’une des bourses les plus fiables, transparente et donc les plus respectées.

Comment investir en bourse au Vietnam ?

En tant qu’étranger, vous pouvez investir sur n’importe laquelle de ces deux bourses du Vietnam : HSX et HOSE. Bien que la HSX soit connue pour avoir quelques limites pour les étrangers, lorsqu’il s’agit de participations majoritaires, cela ne devrait pas vous empêcher de tout de même commencer à investir et prendre certaines participations à la bourse du Vietnam. Mais la question est de savoir comment investir ou commencer à investir en premier lieu.

Voici les étapes importantes pour bien commencer à investir en bourse au Vietnam :

Rechercher une société de courtage en bourse au Vietnam

En tant qu’étranger, vous avez la possibilité d’engager une société de courtage en valeurs mobilières pour vous aider à commencer à investir dans les actions du Vietnam. Compte tenu des difficultés liées aux barrières linguistiques, il est généralement conseillé d’ouvrir un compte auprès de l’une des sociétés de courtage réputées du Vietnam qui possède du personnel et une interface de trading en Anglais, de contourner les limites et de commencer à investir.

Créer un compte de courtage en actions au Vietnam

Cette étape intervient immédiatement après que vous avez déjà choisi la société de courtage la plus propice pour vos investissements en actions. À ce stade, vous devrez fournir certains documents qui doivent être remplis. Les documents peuvent varier d’une société de courtage à l’autre, mais voici les types de documents les plus courants qui sont nécessaires :

  • Copie du passeport ;
  • Demande d’ouverture de compte ;
  • Document de conformité à la FATCA (citoyens américains) ;
  • Procuration (POA) ;
  • Demande de code de négociation de titres.
  • Ouvrir un compte bancaire au Vietnam

À ce stade, vous devez posséder ou ouvrir un compte bancaire au Vietnam. En règle générale, l’agent de change que vous avez choisi doit vous aider à ouvrir ce compte bancaire mais si vous en avez déjà un en tant qu’expatrié vietnamien par exemple, vous pourrez l’utiliser. Il s’efforcera en général de vous recommander à ses partenaires financiers, ce qui lui permettra de détenir des fonds et à couvrir les transactions internationales le cas échéant.

Pour ouvrir un compte bancaire au Vietnam, vous devrez remplir quelques formulaires. Toutefois, votre société de courtage peut vous faciliter la tâche en choisissant vos coordonnées dans des documents similaires que vous avez déjà remplis lorsque vous êtes déjà en possession de votre compte de courtage.

Demander un code de négociation de titres

Après avoir rempli toutes les conditions prévues à toutes les étapes, votre société de courtage prendra le relais. Elle vous aidera à appliquer notre code des opérations sur titres. Ce code est généralement un identifiant qui est créé pour les investisseurs étrangers. Il est également obligatoire pour négocier des actions au Vietnam.

Dans le cadre de cette procédure de demande, vous devrez toujours fournir une copie de passeport notarisée. Toutefois, celle-ci ne devrait pas être nécessaire si vous l’avez déjà fournie au cours des deux dernières étapes.

Dès que vous aurez reçu votre code de négociation de titres, vous pourrez partir. Il vous suffit de transférer des fonds à votre nouvelle société de courtage et de commencer à investir dans les actions du Vietnam.

Risques et erreurs à ne pas commettre

Même si le Vietnam est un marché prometteur, il peut aussi évidemment être affecté par les crises mondiales comme le krach actuel que nous avons en ce moment lié au ralentissement de l’économie mondiale et la baisse massive de tourisme. Soyez donc conscient de n’investir que les économies que vous êtes prêt à perdre.

Diversifiez autant que possible vos placements en différents types d’actifs tels que des obligations, des actions et d’autres types de titres. Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes stratégies de portefeuille et d’investissement à mettre en œuvre pour votre propre situation en tant qu’investisseur, vous pouvez consulter les ressources sur ce blog pour apprendre comment vous pouvez investir sur les marchés boursiers au Vietnamdepuis l’étranger.

Investir au Vietnam : bonne ou mauvaise idée ?

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles le Vietnam est considéré comme un pays d’investissement de premier rang. Les investisseurs japonais investissent en masse et créent des entreprises au Vietnam pour diversifier leurs zones de vente. Il est notamment connu pour sa croissance organique robuste, sa classe moyenne en pleine expansion en termes de richesse et son coût du travail très compétitif pour l’implantation d’entreprises étrangères.

Le Vietnam a continué à connaître une croissance commerciale massive, notamment avec l’acquisition du Partenariat Trans-Pacifique et l’Accord de libre-échange avec l’Europe.

Ces nouvelles dynamiques ont permis à ce pays en pleine expansion de bénéficier d’un flux d’IDE compétitif, sans égal par rapport aux pays voisins. Les bourses, telles que HSX et HOSE, rendent les actions vietnamiennes incontestablement attrayantes pour les étrangers enthousiastes. Les ETFs suivent donc la même tendance et ont connu de fortes hausses ces dernières années ce qui place le pays parmi l’un des plus attractifs de l’Asie du Sud Est.