Informez-vous sur la SCPI avant de l’adopter pour votre projet

SCPI

Si vous souhaitez lancer un projet d’investissement immobilier, il vous est recommandé de faire plus ample connaissance avec la SCPI. Pour mieux vous aider à vous lancer, cet article vous livre quelques informations principales concernant la société civile de placement immobilier.

Souscrivez-vous à une SCPI, c’est très simple !

Vous souhaitez générer des revenus fonciers de manière régulière pour augmenter votre capital ? Vous cherchez à profiter des déductions fiscales sûres ? Il est important de rappeler que souscrire à une SCPI est une obligation pour vous si, en tant qu’investisseur, vous visez l’efficacité tout en bénéficiant de la sécurité fournie par un placement très peu risqué.

Pour avoir un meilleur accompagnement dans cette démarche fructueuse, il vous est recommandé par la Centrale des scpi de souscrire à la SCPI de votre choix en fonction de ce qui s’adapte le mieux à vos besoins. Vous avez la possibilité de procéder à une simulation gratuite en ligne. Les outils pour faire cela sont gratuits sur le Web. Vous pouvez également contacter le site pour pouvoir bénéficier de l’accompagnement des spécialistes en la matière.

3 principales raisons d’avoir recours à une SCPI

Voici pourquoi vous devez souscrire à une Société civile de placement immobilier :

1. Les rendements sont à la fois potentiels et réguliers

Un taux de distribution de 4,35% a été offert par les SCPI en 2018. Investi en immobilier, ce placement est jugé peu liquide. De ce fait, il doit être considéré dans une approche de placement à long terme. Le délai de détention recommandé est de dix ans. Il peut y avoir une variation au niveau des revenus potentiels de la SCPI, de la valeur des parts ainsi que de leur liquidité. Leur hausse ou leur baisse dépend principalement de la conjoncture immobilière et économique.

2. Les biens et les locataires sont diversifiés

Selon leur politique d’investissement, les Sociétés civiles de placement immobilier ont la possibilité d’investir dans des biens qui sont :

  • de nature différente ;
  • implantés dans différentes zones géographiques ;
  • occupés par des locataires aux profils variés.

Grâce à cette diversité, les risques locatifs sont mutualisés. Dans le cas où une zone géographique, est par exemple victime d’une crise économique, les SCPI sont moins touchés étant donné qu’ils ont des actifs répartis. En plus de cela, ces sociétés ont aussi la possibilité d’intégrer la diversité sectorielle au sein de leurs investissements. De ce fait, il est possible d’accéder à différents marchés immobiliers avec des cycles qui sont potentiellement détachés les uns des autres.

3. Il est facile d’accéder à l’immobilier tertiaire

Grâce aux SCPI, les investisseurs immobiliers ont la possibilité d’investir de manière indirecte dans des thématiques ou des secteurs qui sont difficilement accessibles aux particuliers. L’immobilier tertiaire en fait partie. Ce type d’immobilier regroupe les bureaux, les locaux à usage commercial, dédiés aux activités sociales ou encore à la santé.

3 raisons de l’éviter

Bien qu’ils soient minimes, il est tout de même important de les préciser pour vous tenir informé :

Il y a des frais d’intervention

En investissant dans une SCPI, sachez que la société qui s’occupe de sa gestion va vous facturer des frais, tant pour l’enregistrement que pour l’intervention. Cela peut aller jusqu’à 10% du prix d’acquisition. Il vous est alors fortement recommandé de bien vérifier le prix affiché par chaque SCPI avant de fixer votre choix.

La fiscalité est lourde

En contrepartie de votre investissement, votre SCPI vous verse des revenus. Ceux-ci prennent la forme de dividendes. De ce fait, ils sont taxés comme des revenus fonciers et s’ajoutent donc au montant de votre tarif de base pour ce qui est de l’impôt à payer sur le revenu. Toutefois, il est important de rappeler que si vous investissez à crédit, les intérêts de votre emprunt vont être déductibles. De ce fait, il y a une faible fiscalisation des revenus versés par la SCPI. Cela veut dire que ce n’est qu’une fois le crédit terminé que la fiscalité sera forte.

Par ailleurs, la SCPI dispose d’une trésorerie qu’elle va ensuite placer dans divers placements. Les revenus engendrés seront ensuite reversés à l’investisseur en tant que revenus financiers pour être incorporés à d’autres revenus.

Le placement est à long-terme

Les plus-values des sociétés civiles de placement immobilier sont imposées comme un bien locatif traditionnel. Il est important de préciser que les frais de sortie représentent la valeur des frais de notaire et des frais d’agence. Il est préférable de garder vos parts au moins 8 ans.