Guide pour choisir la meilleure assurance-vie

Guide_pour_choisir_la_meilleure_assurance_vie

Aujourd’hui, une manière de se constituer un patrimoine plébiscité par les particuliers est le contrat d’assurance-vie. C’est le placement financier préféré des Français pour envisager un investissement plus rentable, à plus long terme. Lisez cet article pour sélectionner la meilleure assurance-vie.

 

Principe et avantages de l’assurance-vie

 

Fonctionnement

Pour faire fructifier votre capital en plaçant une partie sur différents supports (fonds en euros et unités de compte), l’assurance-vie est le choix idéal. Aujourd’hui, avec l’évolution de la technologie, il est possible de souscrire à ce type d’assurance via Internet. Toutefois, il importe de consulter comparateurbanque pour bien connaître les enjeux d’un contrat d’assurance-vie.

 

Les intérêts de la souscription à une assurance-vie

Effectivement, l’assurance-vie est un placement financier permettant au souscripteur :

  • de se constituer une épargne à moyen ou à long terme (sous forme de rente ou de capital) en fonction du montant de ses versements et la durée du placement ;
  • de préparer sa retraite et sa succession grâce à un complément de revenus ;
  • d’épargner de manière attractive grâce à sa souplesse et sa fiscalité spécifique ;
  • de procéder au rachat total ou partiel du capital disponible qui comporte une part de capital et une part d’intérêts (fiscalité avantageuse), etc.

Les options dans une assurance vie

 

Selon vos objectifs de placement, vous pouvez choisir entre deux types de supports de contrat d’assurance-vie :

  • les fonds en euros ou fonds garantis : une garantie en capital pour sécuriser vos économies ;
  • les unités de compte : fonds en actions et obligations, avec une part de risque et un espoir de gain supérieur.

Les critères de choix d’une assurance-vie

 

Avant de choisir votre assurance-vie, il est vivement recommandé de vérifier les indicateurs suivants :

  • le rendement du fonds selon les résultats précédents pour dégager une tendance : fonds en euros (rendement de 1,3 %) et unités de compte (rendement de 9 %) ;
  • les frais alloués : frais de versement, frais de gestion, frais d’arbitrage, frais spécifiques à certains supports, frais de sortie ou des pénalités, etc. ;
  • les options proposées pour départager les offres ou différencier la durée du contrat : protection du capital, investissement progressif, etc. ;
  • les aides fournies pour la gestion d’épargne : gestion libre, gestion pilotée ou gestion sous mandat.
Rate this post
Facebook
Twitter
LinkedIn