Finance : tout savoir sur la gestion du risque client

gestion du risque client

La gestion du risque clients est une tâche importante au sein d’une entreprise étant donné les enjeux financiers qui y sont connectés. De plus, elle peut être une tâche assez complexe à réaliser. Il est impératif de bien agir et de trouver une solution adaptée aussi bien aux petites qu’aux grandes entreprises.

La gestion du risque clients : un point non négligeable

Les retards de paiement ainsi que les factures non payées peuvent nuire au développement et aux activités d’une entreprise. La gestion du risque clients permet d’éviter des soucis de trésorerie pouvant accélérer la faillite des entreprises, et ce, dans un environnement économique tendu.

L’usage d’un logiciel adapté permet d’anticiper les flux de trésorerie et de gérer un défaut de paiement du client.

Il faut savoir qu’aucune entreprise n’est à l’abri d’un problème de liquidités à cause de retard de paiement ou impayés.

Utiliser un outil de suivi client

En 2021, il vaut mieux prévenir que guérir. Cela passe par un suivi optimisé de votre encours client. Le logiciel de recouvrement de créance doit répondre à des enjeux précis en cas de crise :

  • Un tableau de bord bien visible et un système d’alertes ;
  • Des fonctionnalités de scoring pour s’adapter aux profils de clients ;
  • L’automatisation pour une meilleure relance clients ;
  • Un mode collaboratif pour gagner en efficacité.

Ce logiciel risque client est donc le garant du bon fonctionnement des échanges entre l’entreprise et son client.

Classer ses clients

Les sociétés n’ont pas qu’un seul type de client. Il en existe même plusieurs et il serait néfaste pour les affaires de les traiter de la même façon. Il est donc recommandé de les classer afin de mieux gérer la relation commerciale.

Il est nécessaire de signaler le risque que représente chaque client et de les classifier en fonction du risque qu’ils représentent pour vous.

Plus le risque est élevé, plus la revue du dit risque sera fréquente et les délais de paiements accordés moins longs. De ce fait, vous vous devez de :

  • Examiner la qualité de portefeuille client ;
  • Améliorer la surveillance du crédit octroyé ;
  • Orienter les actions de relance client.m

Négocier les délais de paiement

Connaître les divers types de clients qu’a une entreprise, est nécessaire pour son bien-être. Cela permet de les traiter en fonction de leurs aspects spécifiques et de bien gérer la relation avec chacun d’eux. Néanmoins, il faut mettre en avant la négociation des délais de paiements.

Dans le cadre d’un prospect, vous ne disposez pas encore d’une expérience de paiement. Vous devez donc prendre un risque de votre part en accordant un crédit par exemple. De cette façon, vous pouvez gérer le comportement de paiement et connaître plus sur leur engagement à payer les factures.

En ce qui concerne les échanges avec le client, vous connaissez déjà son historique de paiement. Vous serez donc apte à adapter les conditions dépendamment des dates de règlement ou encore de renégocier un échéancier adapté.

Prendre une assurance contre les factures impayées

Les entreprises se veulent de gérer les factures des clients à temps. Les payés font partie du quotidien des sociétés et l’assurance crédit semble être l’option la plus adaptée pour elles.

Ce système consiste pour une entreprise à garantir à travers un assureur crédit, les créances dont elle dispose sur ses clients. C’est la solution la plus prisée pour se protéger d’impayés. De plus, ça permet de faire un suivi permanent sur la situation de votre société. Cette assurance permet d’avoir une indemnité de la part de l’assurance avec un taux pouvant aller jusqu’à 90%.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn