États financiers de taille commune

États_financiers_de_taille_commune

Les états financiers de taille commune expriment chaque poste des états financiers en termes de pourcentage d’un paramètre de base pratique. L’élément de base pour le bilan de taille commune est pris comme le total des actifs (pour l’actif) et le total des passifs (pour le passif), tandis que pour l’état des revenus et des dépenses de taille commune (compte de résultat). Le paramètre de base est pris comme les ventes ou les revenus. L’analyse financière de taille commune est également appelée analyse verticale. Les ratios de taille commune peuvent être calculés comme suit :

 

Ratio de taille commune Paramètre concerné = ——- Paramètre de base

 

Par ex, si votre paramètre concerné est l’inventaire, nous avons :

 

Ratio de taille commune pour l’inventaire 

Inventaire = — Actif total

 

Donc, les ratios communs sont exprimés en pourcentage du paramètre de base. Dans le cas ci-dessus, les stocks faisant partie de « l’actif du bilan » sont exprimés en pourcentage de l’actif total.

 

Utilisation d’états financiers de taille commune

 

Comparaison de deux entreprises

Bien que la plupart des entreprises ne présentent pas leurs états financiers sous forme de ratios communs, ces derniers peuvent aider à comparer deux entreprises de taille différente. En exprimant tous les paramètres en termes de pourcentage des ventes ou des actifs, le biais peut être éliminé. On peut utiliser des ratios de taille commune pour comparer l’entreprise aux meilleures entreprises du secteur. Cela permettra d’évaluer où se situe l’entreprise sur différents paramètres par rapport aux concurrents.

 

Comparaison de la performance d’une entreprise sur une période de temps

Les états financiers de taille commune peuvent également être utilisés pour évaluer la performance d’une entreprise sur différentes périodes de temps. On peut évaluer quel pourcentage des ventes représentait le coût des marchandises vendues 5 ans auparavant, par rapport au chiffre actuel. Cela peut présenter une idée juste de la façon dont l’entreprise s’est comportée par rapport à différentes années. Exemple expliquant les états financiers de taille courante :

  • L’entreprise X

Elle maintient des liquidités en main à 8 000 € et son actif total est de 100 000 €. Ainsi, le 8000 ratio commun de l’encaisse = — = 8 % 100 000

  • Firme Y 

Elle maintient une encaisse de 30 000 € et son actif total est de 150 000 €. Ainsi, le 30 000 ratio commun de l’encaisse = — = 20 % 150 000

 

On peut donc interpréter que l’entreprise X conserve moins de liquidités que Y. En allant plus loin, X gère avec moins de liquidités et utilise donc efficacement les ressources financières et économise sur les coûts d’intérêt. Si X et Y appartiennent au même secteur d’activité, Y peut envisager d’améliorer l’utilisation de sa trésorerie. Ainsi, en utilisant des états financiers de taille commune, on peut comparer les performances de deux entreprises.

 

Limites des états financiers de taille commune

 

Différentes entreprises peuvent adopter des pratiques comptables différentes. Dans ce cas, les ratios communs peuvent ne pas être directement comparables. Dans ce cas, des ajustements devront être effectués afin de comparer les ratios communs. Différentes entreprises peuvent adopter des principes comptables différents. La même entreprise peut adopter des normes comptables différentes au cours d’une période donnée. Ainsi, des ajustements devront être effectués afin de pouvoir comparer les ratios.

Rate this post
Facebook
Twitter
LinkedIn