Épargne des Français : où mettre son argent de fin d’année

Épargne_des_Français_:_où_mettre_son_argent_de_fin_d_année

 

Depuis la crise mondiale sanitaire, les Français ont réussi à se constituer une épargne record de 1 746 milliards d’euros depuis plus d’un an, selon les chiffres de la Banque de France. La question qui se pose est de savoir comment gérer intelligemment cette épargne ou encore où la placer pour qu’elle se rentabilise ? Les solutions qui s’offrent aux Français sont nombreuses : livret Jeune, livret d’épargne Populaire, l’assurance vie, l’immobilier, le crowdfunding (financement participatif) et même la cryptomonnaie. On vous explique quels sont les placements sûrs pour cette fin d’année. 

Prime de fin d’année, étrennes des fêtes découvrez où épargner votre argent pour 2022

 

Présentation du Livret A 

Il s’agit d’un compte d’épargne rémunéré. Les fonds y sont disponibles à tout moment et la tenue du compte se fait sans frais. Les intérêts du livret sont exonérés d’impôts. Toute personne mineure ou majeure peut faire une demande auprès de n’importe quel établissement bancaire. On ne peut posséder qu’un seul livret par personne. Plafonné à 22 950 € et avec un taux d’intérêt annuel est fixé par l’État à 0,5 %, le livret A désintéresse de plus en plus les gens, car il est peu rémunérateur. Il faut toutefois veiller à ce qu’il y ait un montant minimum de 10 € sans quoi le livret sera clôturé. 

 

Le rendement du livret A possible augmentation dès 2022 

Une hausse du taux d’intérêt du livret A a été confirmée pour le 1er février 2022. En réponse à l’inflation économique, une revalorisation est envisagée. On ne connaît pas encore précisément la valeur du nouveau taux du livret, mais il est certain qu’il n’excèdera pas 1,4 % et ne se situera pas en dessous de 0,70 %. Il en sera de même pour les taux d’intérêt du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) et du Livret Jeune. 

 

Épargne bloquée : quelles sont les solutions les plus rentables ?

 

Le livret épargne  

Le livret épargne constitue un des placements les plus sûrs pour les fonds accumulés par les Français. Pas forcément très rentable, (comme c’est le cas notamment du livret A), il propose toutefois des avantages non négligeables : 

  • accessible à tous, il n’exige ni conditions d’âge, ni de ressources ;
  • une alimentation du livret sans frais de manière ponctuelle ou régulière ;
  • des retraits libres et gratuits ;
  • un capital disponible à tout moment et garanti par l’Etat.

L’assurance-vie 

Afin de faire fructifier leur épargne, l’assurance-vie devient l’alternative préférée des Français aux livrets d’épargne. Elle est considérée comme un placement très rémunérateur : elle rapporte en moyenne 1,3 % d’intérêt pour l’année 2020. Avec ce fonds en euros, le placement est sécurisé, mais il faut toutefois bien choisir le contrat d’assurance-vie. 

 

Le financement en ligne 

Il se trouve hors des circuits traditionnels de l’épargne et il faut admettre que c’est une activité à risque. Le crowfunding consiste en le financement d’un projet via une plateforme internet. Il est conseillé de n’investir qu’une petite partie de son patrimoine. Si le projet marche, les intérêts sont reversés à l’épargnant. 

 

Une valeur refuge : l’or 

Le précieux métal jaune est le placement de diversification par excellence. Malgré la crise, le coût de l’once résiste et augmente même. A 50 000 € le lingot d’1 kg, il est vrai que ce n’est pas un placement accessible à tous. De plus, concernant la fiscalité, la plus-value sera taxée à 36,2 %, taux qui fera l’objet d’un abattement de 5 % tous les ans à partir de la troisième année de détention. Gardez donc votre facture d’achat afin de bénéficier d’une exonération totale d’impôts pour une cession après 22 ans. 

 

Comment diversifier son épargne 

 

La diversification du patrimoine permet de diluer le risque de perte du capital, en particulier en ces temps d’instabilité des marchés financiers. L’épargne de précaution sert à faire face aux imprévus de la vie, il faut donc la structurer en la répartissant de manière équilibrée : opter pour des placements peu rémunérateurs, mais sécurisés et d’autres avec de meilleurs rendements, mais un peu plus risqués.

 

Nos 3 conseils pour un investissement rentable

 

Voici quelques recommandations pour bien placer son argent 

  • faire un bilan de vos finances personnelles pour connaître vos revenus (actifs) et vos dépenses (passifs) : charges annuelles, impôts, etc ;
  • diversifier les placements en pensant sur le long terme et être régulier dans les versements ;
  • investir des sommes raisonnables.
Rate this post
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn