Comment renégocier son prêt immobilier sans changer de banque?

Comment_renégocier_son_prêt_immobilier_sans_changer_de_banque?

 

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers n’ont cessé de baisser, au point où des questions commencent à se poser. Est-il possible de négocier un meilleur taux de crédit immobilier ? Quel organisme offre les réponses les plus satisfaisantes ? Découvrez les réponses dans cet article.

 

La différence entre la renégociation du crédit immobilier et le rachat

 

Le marché immobilier rencontre une baisse importante des taux d’intérêt. De plus, aucune remontée n’est prévue pour le moment. C’est pourquoi, les emprunteurs pensent que revoir leur crédit immobilier leur serait bénéfique.

 

La renégociation du crédit immobilier

Une renégociation du crédit immobilier consiste à effectuer une demande auprès de votre créancier ou la banque qui vous a octroyé le prêt immobilier. Concrètement, elle consiste à renégocier le taux qui a été appliqué au début de votre contrat. Elle a pour but de demander une diminution du coût total de crédit.

 

Le rachat de crédit immobilier

Dans le cas où vous changez de créancier, la démarche est plus approfondie. En effet, vous devez solder en premier lieu votre crédit immobilier actuel. Ensuite, vous effectuez la signature du nouveau contrat, comprenant les nouvelles conditions. L’objectif est de réduire le coût global du crédit. Pour optimiser le rachat de crédit immobilier, vous devez répondre à l’un des critères suivants :

  • vous vous trouvez dans la première moitié du remboursement de votre prêt immobilier ;
  • la différence entre le taux d’intérêt actuel et celui que vous demandez, doit dépasser 0,70 % ou 1 % ;
  • le capital restant dû doit être élevé (supérieur à 50 000 €).

Les frais de dossier

De nombreux frais doivent être pris en considération pour réussir votre opération de rachat de crédit :

  • frais de dossier ;
  • frais de la nouvelle assurance ;
  • frais de la nouvelle garantie ;
  • indemnités de remboursement anticipé.

Renégocier le prêt et faire un rachat de crédits

 

Entre renégocier prêt immobilier et le rachat de crédits, vous vous trouvez dans l’embarras du choix sur vers quoi se tourner. Pour faire votre choix, il est important :

  • de prendre en compte votre situation ;
  • d’étudier vos objectifs : souhaitez-vous gagner en temps ou de l’argent ?

Ainsi, si vous êtes moins pressé, vous pouvez opter pour le rachat de crédit, en effectuant quelques démarches supplémentaires. Enfin, le coût total de l’opération est un point important à prendre en compte. Le rachat de crédit peut coûter beaucoup plus que celui d’une renégociation, car vous devez changer de banque, où des frais sont impliqués. Par contre, vous allez profiter d’un taux plus intéressant et vous en sortirez gagnant.

 

La renégociation du crédit auprès de la banque : les étapes

 

Pour effectuer la renégociation, quelques étapes doivent être respectées :

 

Étape 1 : estimation de la rentabilité

La première étape consiste à analyser la rentabilité d’une renégociation de prêt. Pour ce faire, il faudra :

  • estimer le coût restant du crédit ;
  • préciser le montant à renégocier.

Pour cela, vous devez vous servir d’un tableau d’amortissement. Il est recommandé de vous faire accompagner par un courtier pendant l’opération.

 

Étape 2 : la comparaison des offres

Dès le commencement de votre projet de renégociation, vous devez connaître les conditions proposées dans les autres banques concurrentes. Vous pouvez vous servir de ces éléments pour négocier avec votre banquier.

 

Étape 3 : le rendez-vous

Une fois que vous avez effectué les étapes précédentes, vous pouvez vous rendre à la banque. Pour ce faire, munissez-vous des comparatifs des offres contenant le taux actuel proposé dont vous disposez. Ensuite, vous pouvez commencer la discussion. Si vous avez récemment changé de situation personnelle ou professionnelle, vous devez penser à mettre à jour votre dossier auprès d’un conseiller.

 

Étape 4 : évaluation des possibilités différentes

Les offres se comparent à partir des différents frais évoqués précédemment. Les possibilités qui s’offrent à l’emprunteur sont :

  • la diminution du montant de la mensualité dans le but d’alléger le budget mensuel ;
  • la réduction de la durée de l’emprunt pour obtenir un coût total de crédit réduit ;
  • la cumulation des deux possibilités.

Étape 5 : la préparation de l’argumentation

La renégociation de prêt immobilier n’est pas obligatoire. Votre créancier peut accorder ou refuser l’opération. Pour cela, il est important de bien mettre en place votre argumentaire, ainsi que votre revenu stable et domicilié dans la banque. En effet, votre profil doit être irréprochable et vous devez avoir des placements en cours auprès de la banque. Comme avec les banques, le profil emprunteur est la base de l’établissement prêteur. Ainsi, quand le prêt immobilier aboutit, vous bénéficierez de multiples avantages comme plus d’économies ou l’acquisition d’un taux d’endettement irréprochable.

Rate this post
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn