Comment la Fintech soutient le financement des petites entreprises

Comment_la_Fintech_soutient_le_financement_des_petites_entreprises

 

La technologie financière, ou fintech, a révolutionné le secteur du prêt. Les startups fintech ont fait un tabac dans le monde des affaires en 2015 en perturbant le secteur traditionnel des services financiers. Les entreprises fintech, notamment les prêteurs alternatifs en ligne, transforment le secteur et permettent aux petites entreprises d’obtenir plus facilement un financement adéquat et de fonctionner efficacement. La fintech soutient et profite aux propriétaires de petites entreprises de nombreuses façons, notamment lorsqu’il s’agit de financer la croissance.

 

Qu’est-ce que la Fintech ?

Après la crise financière de 2008, les entrepreneurs ont vu une opportunité de bouleverser les services bancaires et de prêt traditionnels. Des entreprises fintech ont commencé à émerger, notamment des entreprises de traitement des paiements, des prêteurs alternatifs, des services de gestion de patrimoine et des crypto-monnaies. Ces organisations fintech utilisent une approche en ligne et numérique qui facilite l’envoi et la réception de fonds pour les petites entreprises et aide les entrepreneurs à accéder au capital dont ils ont besoin pour développer leur entreprise.

Les fintech ont transformé la façon dont les petites entreprises obtiennent des fonds. La crise financière a rendu particulièrement difficile pour les petites entreprises d’obtenir un financement adéquat auprès des institutions bancaires classiques. Cela signifie qu’un certain nombre d’entrepreneurs n’ont pas été en mesure de financer leurs startups. De même, de nombreux propriétaires de petites entreprises n’ont pas pu obtenir le financement dont ils avaient besoin pour développer leur activité. Lorsque les prêteurs traditionnels n’ont pas pu ou n’ont pas voulu répondre aux besoins des petites entreprises, les prêteurs alternatifs sont intervenus pour créer de nouvelles opportunités pour les petites entreprises qui avaient besoin de financement.

Comment la Fintech profite aux petites entreprises

Les entreprises de la Fintech peuvent offrir de nombreux avantages aux petites entreprises qui ont besoin de capitaux. Un avantage majeur est que ces prêteurs peuvent plus facilement déterminer la capacité d’une petite entreprise à rembourser le prêt. De nombreux prêteurs traditionnels ont du mal à accéder au risque de crédit pour les nouvelles et petites entreprises. Chaque petite entreprise est distincte, même celles qui appartiennent au même secteur. Il est donc difficile et coûteux de surveiller de manière constante les petites entreprises dont les flux de trésorerie sont variables et les besoins uniques. Cependant, les entreprises fintech accèdent et utilisent une variété de données en temps réel en ligne, ce qui leur permet de prendre facilement une décision de prêt en quelques instants.

Un autre avantage majeur des entreprises fintech est leur flexibilité. Selon les informations d’un rapport de la Harvard Business School sur les prêts aux petites entreprises, les banques sont plus susceptibles de refuser aux propriétaires de petites entreprises un prêt traditionnel si celui-ci est inférieur à 250 000 $, si l’individu est en activité depuis moins de deux ans ou si son score de crédit est inférieur à 640. D’autre part, les prêteurs alternatifs sont un peu plus flexibles dans leurs décisions de crédit, car ils utilisent des données commerciales réelles et peuvent offrir différents montants et conditions qui correspondent aux besoins individuels de chaque petite entreprise.

Comment la technologie soutient le processus de prêt

Avec des processus de paiement comme Square qui facilitent la réception de l’argent par les petites entreprises, il n’est pas surprenant que les entreprises fintech aient également trouvé des moyens d’utiliser la technologie pour créer un processus de prêt plus efficace et efficient. Voici quelques façons dont la technologie soutient les prêts aux petites entreprises :

– Décisions de crédit rapides. Comme indiqué précédemment, les prêteurs alternatifs utilisent des données en temps réel pour déterminer plus précisément la capacité d’un propriétaire d’entreprise à rembourser ses prêts. En connectant les comptes financiers du propriétaire de l’entreprise, comme la banque en ligne ou PayPal, les prêteurs alternatifs sont en mesure de prendre efficacement une décision en quelques instants.

– Accès pratique aux fonds. Alors que les banques traditionnelles peuvent avoir un long processus de décision et prendre encore plus de temps pour délivrer les fonds, les prêteurs alternatifs permettent aux propriétaires de petites entreprises d’accéder aux fonds rapidement et commodément grâce à leur plateforme en ligne. Cela signifie que les utilisateurs peuvent obtenir les fonds dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin, où qu’ils soient.

– Plus d’options de prêt. Il n’y a pas deux petites entreprises qui se ressemblent exactement et leurs besoins de financement non plus. Les prêteurs alternatifs offrent plus d’options aux petites entreprises qui ont des besoins particuliers. Par exemple, certains prêteurs proposent des prêts d’une valeur aussi faible que 1000€, tandis que d’autres offrent une ligne de crédit renouvelable pour les entreprises qui ont des besoins continus en capital.

– Comparer facilement les prêteurs. Désormais, les entrepreneurs peuvent facilement comparer les options des prêteurs alternatifs en ligne. Cela permet aux propriétaires de petites entreprises d’obtenir commodément des taux compétitifs et cela leur donne le pouvoir de prendre la meilleure décision pour leur entreprise.

Les organisations de finance ont déjà créé tant d’opportunités pour les entrepreneurs qui ont besoin de financer leur démarrage et pour les propriétaires de petites entreprises qui veulent développer leur entreprise. Comme ces entreprises continuent à trouver de nouvelles façons d’améliorer les processus des petites entreprises grâce à l’utilisation de la technologie, il sera passionnant de voir ce qui se profile à l’horizon pour la fintech.

 

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn