Bâtir une maison grâce à un crédit immobilier

crédit immobilier

Toute personne rêve de pouvoir un jour bâtir sa propre maison. Pourtant, cela n’est pas à la portée de tous en considérant la capacité d’achat des ménages. Pour vous aider, le crédit immobilier est une alternative que vous pouvez envisager. Sollicitant un service d’emprunt, de nombreuses institutions proposent des avantages particuliers à savoir le taux crédit immobilier, la durée prêt immobilier, et encore d’autres opportunités à considérer.

Qu’est-ce qu’un crédit immobilier ?

Un crédit immobilier est une opération mettant en œuvre deux acteurs :

  • Un organisme prêteur : il peut être une banque ou une société de financement mettant à la disposition d’une autre partie une somme d’argent destinée à la construction ou à l’achat d’un immeuble ou d’un terrain ;
  • Un ou plusieurs emprunteurs : c’est l’ensemble des particuliers non professionnels recevant le financement pour la construction de leur habitation.

L’établissement de financement définit l’évolution du taux prêt immobilier selon le coût total du prêt et du montant emprunté. Toutefois, il est à savoir que les règlements du marché crédit immobilier soumettent le consommateur à une hypothèque en fonction de leur montant.

Les différents types de taux d’intérêt

L’activité marché crédit immobilier propose des taux prêts immobiliers fixes ou variables.

Taux d’intérêt fixe

Il est déterminé à l’avance et propose un remboursement régulier qui n’est pas soumis à un changement.

Taux d’intérêt variable

La somme est déterminée en fonction d’un indice de référence évolutif sur le montant de la mensualité et de la durée crédit immobilier. Dans ce cas, le coût total n’est pas défini à l’avance.

Taux d’intérêt variable capé

Le taux est dit capé lorsque le contrat est soumis à une limitation à la hausse de la variation générale. Dans certains cas, une variation à la baisse peut également être perçue.

Le Taux Effectif Global (TEG)

Autrement dénommé Taux Annuel Effectif Global (TAEG), il centralise plusieurs facteurs entrant en jeu dans le coût total de crédit :

  • Les frais ;
  • Les taxes ;
  • Le taux d’intérêt nominal ;
  • Les rémunérations ;
  • Les commissions de toute nature ;

Il est déterminé à partir d’un calcul effectué au moment de l’octroi du crédit ou de la renégociation.

Le taux d’usure

Le taux d’usure représente le TEG maximum à appliquer au moment de l’établissement du contrat. Dans le cas où le prêt excède le tiers, ou encore le taux effectif pratiqué durant le trimestre précédent, il devient usuraire.

Les garanties de la banque

La banque se doit d’exiger une ou plusieurs garanties pour se protéger contre un éventuel risque de non-remboursement. Il s’agit d’une défaillance de l’emprunteur. Dans la plupart des cas, l’organisme prêteur peut avoir recours à une hypothèque conventionnelle ou un nantissement.

Les informations générales sur les crédits immobiliers

Les informations générales doivent être en permanence présentées au public :

  • La nature et la durée des crédits immobiliers ;
  • Les variétés de taux proposés ;
  • Les modalités de remboursement ;
  • Les sûretés ;
  • Un exemplaire du montant total de crédit.

Ces informations sont délivrées sur différents types de support, à savoir l’électronique ou le papier. En toute circonstance, l’établissement doit s’assurer de leur accessibilité sur tous les plans.

Bref, le crédit immobilier permet aux emprunteurs d’éviter le décaissement de sommes importantes en une seule traite. Le remboursement s’effectue en plusieurs tranches de petits versements.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn