Telegram libère un portefeuille Crypto d’essai

Telegram libère un portefeuille Crypto d’essai en dépit d’un procès intenté par la SEC

Telegram, l’entreprise d’applications de messagerie qui est devenue une startup de la chaîne de blocs, a publié un porte-monnaie pour sa cryptomonnaie « gram ».

Les utilisateurs peuvent maintenant télécharger l’application de test pour MacOS, Windows et Linux 64 bit sur le site officiel de Telegram et obtenir leurs clés sur le testnet TON. Le portefeuille demande aux utilisateurs de conserver 24 mots de passe et de créer un mot de passe pour les paiements, après quoi le portefeuille est prêt à recevoir et envoyer des grams.

« Maintenant vous avez un portefeuille que vous seul contrôlez – directement, sans intermédiaires ou banquiers « , dit l’application aux nouveaux utilisateurs.

Les utilisateurs peuvent également obtenir des grams de testnet d’un bot spécial de Telegram, lui demandant d’envoyer de 5 à 20 jetons. Une transaction de test n’a pris qu’une minute pour nos journalistes, bien que le robot ait prévenu que cela pourrait prendre plus de temps en période de pointe.

TON, un ambitieux projet de chaîne de blocs par Telegram, qui a permis de recueillir 1,7 milliard de dollars lors d’une vente symbolique conclue l’an dernier, devait être lancé jusqu’au 31 octobre. En septembre, l’équipe a publié le code d’un nœud complet, d’un nœud validateur et d’un explorateur de blocs, indiquant que le projet était sur le point d’être lancé.

Début octobre, le projet a publié les conditions d’utilisation de l’application portefeuille et a demandé aux investisseurs de partager leurs clés publiques à l’aide du générateur de clés TON – selon les groupes de discussion de la communauté des développeurs, le même générateur est maintenant intégré dans l’application.

Toutefois, le lancement a été reporté après que Telegram a été poursuivi en justice par la SEC, qui a jugé que les rams étaient des titres non enregistrés et a demandé au tribunal d’empêcher Telegram de remettre des jetons aux investisseurs. Telegram a par la suite obtenu l’approbation des investisseurs de reporter le lancement au 31 avril 2020, afin de gagner plus de temps pour régler la situation avec la SEC.

La société va rencontrer la SEC les 18 et 19 février 2020 à New York.