Quels investissements prévoir pour une installation de salle de sport ?

Le secteur des activités sportives en salle est devenu très attractif ces dernières années pour diverses raisons. Cependant, pour investir dans l’installation d’une salle de fitness, de musculation ou de gymnastique, le coach sportif indépendant comme tout investisseur doit réaliser plusieurs investissements. Outre l’acquisition du matériel indispensable à l’exercice de son activité, une entreprise de coaching sportif peut se rallier à un réseau de franchise. Découvrez ici les investissements que vous devez prévoir pour l’installation de la salle de sport.

Le sport : un marché prometteur

Selon la dernière enquête Ipsos effectuée lors du salon Mondial Body Fitness en 2015, 30 % des Français affirment pratiquer de la musculature, du fitness ou encore de la gymnastique d’entretien. Et, 47 % des pratiquants de fitness le font dans une salle de sport. Des chiffres qui n’ont cessé d’augmenter jusqu’à ce jour.

Avec l’explosion des salles de sport Low Cost et l’effet des nouvelles disciplines innovantes arrivées des États-Unis, le domaine du fitness est en pleine croissance. Plus de 35 % des jeunes de moins de 35 ans et 32 % des femmes se rendent dans des salles de sport pour effectuer plusieurs activités et maintenir leur corps en parfaite santé.

Ces mêmes investigations prouvaient que 15 % ne trouveraient pas de salles de sport adéquates à proximité de leur résidence. Une parfaite opportunité pour les investisseurs et les jeunes promoteurs qui désirent ouvrir leur salle de sport. Avec le lancement régulier de nouveaux concepts sportifs, le secteur reste très attractif. Toutefois, que vous soyez un simple investisseur ou un amateur, vous devez remplir certaines conditions si vous êtes un passionné des cours de coaching sportif et vous souhaitez devenir coach sportif ?

Les investissements importants à prévoir

L’innovation d’une entreprise de coaching sportif requiert trois investissements essentiels : le matériel de sport, le matériel de transport et le droit d’accès à un réseau de franchise.

Le matériel de sport

En tant que coach sportif, il est évident que vous investissiez dans du matériel de sport. Pour un début, un tel investissement ne peut forcément être primordial. En effet, vos cours seront surement plus affectionnés par la clientèle si vous mettez à leur disposition un minimum d’équipement.

En outre, il faut préciser que la nature des outils sportifs que vous devez acheter dépendra du type d’activité que vous désirez exercer. Il peut s’agir d’accessoires classiques, de divers ballons, de sangles de Training Under Suspension, etc.

Le matériel de transport

Si vous offrez des services de coach sportif à domicile, plus précisément chez vos clients, il est impératif que vous ayez à votre disposition un moyen de déplacement. Le plus souvent, il s’agit d’un véhicule. Dans cette situation, deux options se présentent à vous.

Premièrement, vous pouvez faire usage de votre véhicule personnel. Dans ce cas, votre structure n’a pas d’investissement à réaliser en la matière. Cependant, vous devez être indemnisé pour l’utilisation de votre matériel roulant individuel. Un remboursement de frais déterminé à partir d’un barème des indemnités kilométriques est l’alternative la plus idéale.

Deuxièmement, vous pouvez investir dans un véhicule par le biais de votre entreprise. Ici, elle peut acheter directement un véhicule ou opter pour des solutions de location.

Le droit d’accès à un réseau de franchise

Plusieurs franchises existent dans le secteur du coaching sportif. Au nombre de ces derniers, on retrouve, Onécoach, Sportyou, etc. Vous avez la possibilité de vous rallier à l’une d’entre elles afin de bénéficier de son accompagnement ou de sa notoriété. En compensation de ces assistances, vous avez l’obligation de verser au franchiseur une subvention nommée droit d’entrée.

Plusieurs facteurs entrent dans la détermination du montant de l’indemnité. Au nombre de ces derniers, on a : la qualité de la prestation d’accompagnement à la mise en place, l’envergure du concept du franchiseur, etc. En général, quelques milliers d’euros sont suffisants. Il faut préciser que vous pouvez bénéficier d’un tel service gratuitement.