Quelques points à savoir sur l’épargne bancaire

Les établissements bancaires offrent à leurs clients la possibilité d’emprunter, mais aussi d’épargner de l’argent. De ce fait, ils mettent à leur disposition différentes offres de formules de crédit et d’épargne s’accompagnant de garanties proposées à des taux bien différents. Vous souhaitez bénéficier de ce genre d’offre ? Voici un article qui pourra mieux vous éclairer.

Epargne bancaire : c’est quoi au juste ?

Il s’agit principalement d’un placement financier que les banques ont tendance à proposer aux particuliers. Il se définit comme étant l’argent qu’il reste en surplus lorsque toutes les dépenses ont été faites. Il est alors placé pour pouvoir économiser, voire tirer une plus-value si possible.

Les objectifs de ce type de placement dépendent essentiellement des besoins. Il peut s’agir de :

  • sécurité ;
  • constitution de capital ;
  • rendement ;
  • épargne de précaution.

Entre autre, il se peut que la somme d’argent soit :

  • disponible en espèce, en compte courant ou rémunéré ;
  • en liquide ou livrets ;
  • placé dans des comptes spéciaux ou dans l’immobilier ;
  • investi en actions ou en obligation dans des entreprises.

Pour information, il y a deux principaux types d’épargne :

  • les livrets bancaires : ils sont généralement gérés par les banques. Ils correspondent souvent à des dispositions dites légales ;
  • les placements financiers ou de l’argent placé en Bourse, que ce soit de manière directe sur ce compte épargne ou via des fonds d’investissement.

Quels sont les principaux placements ?

Les placements financiers et bancaires sont les plus plébiscités.

Les placements bancaires

Cela concerne généralement les placements à court terme. Ils sont connus pour être non risqués du fait qu’ils soient très peu rémunérateurs. En même temps, il s’agit de plus sûrs des placements. Les plus populaires sont :

  • le livret A : cette épargne bancaire défiscalisée est la plus demandée, du fait qu’il s’agisse du placement bancaire le plus sûr, mais aussi le moins rémunérateur avec seulement 1,75% de taux d’intérêt ;
  • le livret jeune : réservé aux moins de 25 ans, il a le même fonctionnement que le livret A. Notez juste que la rémunération est nette d’impôt ;
  • l’épargne logement qui est également appelé PEL Plan Epargne Logement ou CEL compte épargne logement. Grâce à ce placement, il vous est possible de bénéficier d’une épargne à rémunération qui est rattachée à un prêt immobilier ;
  • le compte courant rémunéré : instauré par les banques depuis une quinzaine d’années, il consiste à rémunérer toutes les liquidités qui sont disponibles sur le compte. Pour information, ses dépôts sont rémunérés au quotidien.

Les placements financiers

Il s’agit des plus rémunérateurs de tous les placements. De ce fait, ils peuvent également avoir d’importants risques. Notez également que ce sont des placements à long terme. Vous avez à votre disposition :

  • l’assurance vie qui a pour objectif de faire fructifier l’épargne pour un projet dans l’avenir, notamment le financement de la retraite ;
  • les comptes titres : c’est un placement d’investissement. Pour cela, il faut associer un compte bancaire à un compte courant ;
  • l’épargne retraite pour vous permettre de vous constituer une rente ou un capital afin de financer la retraite.