Loi Pinel : quelle réduction d’impôt en attendre ?

Le dispositif Pinel et ses potentiels 21 % de réduction d’impôt vous attirent. S’appliquant sur le coût de l’acquisition, ce taux est fonction de la durée pendant laquelle vous consentez à louer le bien acheté. Mais, dans les faits, quelle réduction d’impôt pouvez-vous espérer de ce type d’investissement ? Éléments de réponse en trois temps : le principe, l’exemple et le simulateur Pinel pour une étude personnalisée.

Loi Pinel : le principe

La loi Pinel ou ex-loi Duflot est reconduite par les différents gouvernements dans le but de donner un coup de pouce à la construction de bâtiments, tout en intégrant sur le marché immobilier des appartements dont les loyers sont plafonnés pour les personnes à revenus modestes. Pour inciter les ménages à investir avec ce dispositif, l’État offre en contrepartie une réduction d’impôt significative. Pour y accéder, l’investisseur doit acheter un bien immobilier sous certaines conditions et s’engager à le louer avec un loyer modéré et à des personnes dont les revenus ne dépassent pas un certain seuil, et ce pendant une durée d’au moins 6 ans. Le niveau de la défiscalisation dépend de cette durée. Une réduction de 12 %, 18 % ou 21 % s’applique selon que le propriétaire loue son bien pendant 6, 9 ou 12 ans. Certes, l’investisseur ne dispose pas de l’appartement acquis, mais le dispositif permet de se constituer un patrimoine sans apport personnel. Utiliser un simulateur Pinel vous permettra de vérifier la faisabilité de votre projet et de calculer la réduction d’impôt à laquelle vous pouvez prétendre.

La preuve par l’exemple

En attendant de découvrir et d’utiliser l’outil Pinel qui vous apportera les réponses aux questions que vous vous posez sur l’investissement projeté, prenons un exemple afin de bien comprendre le mécanisme et d’imaginer quel pourrait être votre niveau de défiscalisation. Un couple marié avec deux enfants achète en Pinel un appartement de 70 m² à Bordeaux pour un prix (frais de garantie, frais de notaire compris) de 217 500 € sur 25 ans avec un taux de 3 %. Ils s’engagent à le louer à un loyer de 700 € pendant 12 ans, avec indexation annuelle de 2 %. L’opération ne leur coûte qu’environ 200 €/mois si on soustrait aux mensualités et charges le montant du loyer perçu et la réduction d’impôt. En effet, celle-ci est significative puisque sur un tel projet, elle atteint environ 280 € par mois, soit 40 250 € sur la totalité de la période. Le couple peut en outre y loger ses enfants, ses petits-enfants ou ses parents, voire ses grands-parents. À l’issue de la période, il pourra au choix continuer à louer le bien, s’y installer ou le revendre et réaliser une plus-value. Un dispositif qui revêt donc de nombreux avantages pour devenir propriétaire à moindres frais ou développer son patrimoine. Plusieurs conditions doivent toutefois être respectées et il n’est pas possible de multiplier le nombre de ses investissements. Alors, à votre simulateur Pinel pour avoir votre propre estimation.