Coronavirus : vers quels placements se tourner pour un meilleur avanir ?

Le monde fait face aujourd’hui à une crise sanitaire sans précédent qui emporte lentement dans ses flots l’économie mondiale. Aucune nation n’était préparée à cette crise, et des sommes colossales sont injectées dans l’économie afin de relever celle-ci. Pour le moment, l’heure est au confinement, et vous vous demandez certainement vers quels placements vous tourner. Cette question est la bienvenue, car on ne sait pas réellement ce que deviendront les épargnes plus tard, déjà que la durée de la crise est inconnue. Afin de vous aider, l’article vous présente les placements vers lesquels vous devez vous tourner pour mieux vivre l’après-crise.

Faites la chasse aux placements refuges

Une chose est aujourd’hui plus que certaine, c’est qu’avec cette crise, personne ne peut réellement envisager ce que l’économie sera demain. Vous devez alors protéger vos épargnes. Déjà, sachez que le marché boursier est très volatil à cause de cette crise, et ce ne serait pas une bonne idée que vous y allez. Vous ne devez pas oublier qu’en trois semaines, le CAC 40 a chuté de 34% entre 19 février 2020 et le 12 mars de cette même année. Cependant, vous pouvez toujours vous fier au Livret A, au LEP ou encore au LDDS. Même si ces livrets rapportent peu, l’argent y est garanti. En plaçant votre argent dans les assurances vie, vous pourrez subir une perte de votre pouvoir d’achat. Par ailleurs, avec ce guide investissement et finance, vous aurez plus de détails sur le sujet.

L’épargne de précaution est également une bonne idée

L’épargne de précaution est cette somme d’argent que vous mettez de côté pour faire face aux impondérables. C’est aussi appelé fond d’urgence ou encore fonds de secours. La présente épargne est souvent placée sur un Livret A. L’objectif ici n’est pas de gagner de l’argent avec votre épargne de précaution. Mais, cette épargne vous permettra de mieux vous en sortir lorsque vous vous trouverez dans des situations graves ou même alarmantes. Elle est alors un bon moyen de préparer l’après-crise, car le covid-19 va s’en aller et la vie reprendra son cours normal. Alors, vous devez faire face aux imprévus qui pourraient vous attendre.

Les placements SPCI

economiserCe sera aussi une bonne idée d’investir dans les SPCI (Sociétés civiles de placement immobilier). En effet, ces placements ont prouvés qu’ils peuvent vous sortir d’affaire en temps de crise. En 2008, avec la crise des subprimes, l’indice du CAC 40 a connu une baisse de -43%. A contrario, les valeurs des SPCI ont été corrigées, et leurs rendements ont connu une hausse de +5.84% lorsqu’on se réfère à l’étude de l’ASPIM. Aujourd’hui est aussi le meilleur moment pour faire ce placement, car les SPCI investissent dans des bureaux, des murs d’hôtel, des murs commerciaux. Avec la présence de ce virus, vous devez être sûr que l’immobilier en rapport avec la santé sera plus recherché afin de contenir les malades. L’immobilier logistique sera aussi prisé. En faisant ces placements, vous pourrez percevoir d’importants dividendes. Cependant, n’oubliez pas que les SCPI sont tributaires des marchés immobiliers. Vous devez alors être sûr que le présent placement est en adéquation avec votre profil en vous faisant conseiller par un professionnel.

Ne vous laissez pas envahir par la peur !

En toute situation, ne soyez pas paniqué, car la peur est une mauvaise conseillère. Pour toute constitution d’un nouveau portefeuille, vous devez tenir compte des frais d’arbitrage. Il est aussi possible d’investir en fonds private equity. Ici, vous allez participer au développement de PME qui ne sont pas cotées en bourse. Par ailleurs, armez-vous aussi de patience et de courage pour ne pas toujours vendre lorsque les marchés baissent. Vous pourrez regretter cette décision à long terme. Ceux qui n’ont pas de grosses épargnes peuvent se tourner vers le rachat des valeurs les moins sécurisées de leur assurance vie. Ce faisant, ils pourront rentrer plus vite en possession de leur liquidité.